Accueil / Les Appellations / Appellation-Entre-deux-Mers

 

Le nom de cette appellation est trompeur. En effet, il ne s’agit pas de mers mais d’un fleuve et d’une rivière : la Garonne et la Dordogne. La région est particulièrement intéressante sur le plan touristique car, à l’époque de la guerre de 100 ans,  elle se situait à la frontière des  royaumes de France et d’Angleterre. Il faut noter que la bataille de Castillon qui a permis aux Français de « bouter » les Anglais hors du royaume de France a eu lieu dans cette région (1453). On n’y trouve notamment des bastides (villes nouvelles au Moyen Âge) et des moulins fortifiés ce qui est assez rare en France.

La région est une région de petits producteurs qui ont parfois du mal à écouler leurs vins. Ils sont vendus souvent dans des supermarchés ou par l’intermédiaire de négociants. Pour avoir une idée de l’ensemble de la production, il est possible de se rendre au syndicat viticole de l’Entre Deux Mers 16, rue de l’abbaye 33 670 La  Sauve.

 

 On peut retenir quelques producteurs.

 

  • Le plus connu est incontestablement le château Bonnet qui appartient à la famille sur 
    Lurton. Pas de surprise la production est régulière et de qualité.

  • Le château  Marjosse qui appartient à Pierre  Lurton qui gère le château Yquem

  • Le château Turcaud

  • Le château Lauduc

  • Le château Chantelouve lauréat de la catégorie non boisée en 2017.

Faut noter que le jury qui a décerné le premier prix  a opéré  une distinction entre les  cuvées  non boisées  et celle boisées. En effet, cette appellation a été victime et continue de l’être dans une faible  mesure du boisé. Les vins blancs étaient devenus  de véritables tisanes de chêne.

Les mauvaises langues remarqueront que les vins retenus dans la catégorie boisée étaient les vins d’un négociant…

 

 
 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Tous droits réservés 2010 |  Mentions légales | Plan du site | Contact | Les archives | Le vin du mois